Al Pierîre et la Salle du Géant en vert, blanc et gris…

Il est rare de « si bien voir » ces bâtiments,
ce n’est possible que lorsque les arbres ont perdu toutes leurs feuilles…

L’herbe est toujours là, saupoudrez-la d’un peu de neige,
soyez présent un jour où où le soleil joue à cache-cache, et voilà !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s